Vous êtes ici :   Accueil » I-Le Commingeois Arnaud Gleizes, 19 ans, a remporté de haute lutte l’épreuve landaise
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Saison 2018
Saison 2017
Saisons 2010 - 2016
Visites

 1877322 visiteurs

 9 visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://stgocyclisme.com/data/fr-articles.xml

 

Le Commingeois Arnaud Gleizes, 19 ans, a remporté de haute lutte l’épreuve landaise

Coup de jeune sur la Ronde

Jeudi 8 mai : à l’issue d’un sprint rageur, Arnaud Gleizes est venu s’imposer sur les hauteurs de Saint-Médard.

© PHOTO 

 

PHOTO NICOLAS LE LIÈVRE

I

l n'était peut-être pas le plus connu de la meute déchaînée. Mais sa pointe de vitesse à l'approche de la fatidique ligne blanche a forgé sa réputation. On se méfiera désormais dans les pelotons d'Arnaud Gleizes, un coureur de 19 ans, venu de Saint-Gaudens cueillir son premier bouquet de la saison.

Ne dérogeant pas à sa solide tradition, cette bonne vieille Ronde des Pins, arrosée par un soleil aux rayons généreux, s'est en effet conclue par un sprint massif sur la longue ligne droite en faux plat montant, favorable aux adeptes du 11 dents. « C'était un parcours qui n'était finalement pas trop dur, confesse l'expérimenté Nicolas Rousseau, le peloton était relativement homogène et la course peu structurée. »

Un peloton surpeuplé s'étirant à l'envi, martyrisé par d'incessantes attaques mal ficelées. Si ces tentatives ne prirent jamais plus de 30 secondes, elles firent cependant le bonheur du jeune Commingeois, vainqueur de l'épreuve. « Mon coéquipier Hugues Ané s'étant glissé dans une échappée, je n'avais pas à rouler, je ne me suis donc pas fatigué. »

Bourré de réserves à l'heure de l'explication finale, Arnaud Gleizes a flairé le bon coup en négociant son sprint dans les bonnes roues. « Il y a des coureurs que je connaissais bien, comme Adrien Thomas ou Cyril Barthe, qui m'avait battu à Orthez. Je savais qu'ils étaient rapides. » Le natif de Toulouse ne s'était pas trompé de cible. Alors qu'Adrien Thomas, l'espoir berruyer, chercha son salut dans la fuite aux 500 mètres, Arnaud Gleizes vint l'ajuster à quelques mètres de la ligne.

De belles promesses

La victoire de ce coureur sorti tout frais moulu de la catégorie juniors a donné un rassurant coup de jeune à cette ronde infernale. Son dauphin, Adrien Thomas évolue également chez les espoirs tout comme le prometteur Cyril Barthe (4e), très en vue depuis le début de saison. Encore junior, l'Orthézien, qui comptabilise déjà quatre victoires et de belles deuxièmes places (Bayonne et Stations Thermales) s'est surtout illustré lors du dernier week-end béarnais.

Finissant dans sa roue, le Montois Antoine Bouveret (5e), junior première année, a montré lui aussi de belles dispositions. Bien amené par Nicolas Rousseau, il ne devrait pas tarder à franchir un palier.

L'ancien professionnel d'AG2R et de Bigmat-Auber s'est d'ailleurs offert une nouvelle fois le classement des points chauds comme il l'avait déjà fait aux Stations Thermales. « Ce n'était pas tellement prémédité. J'étais d'abord là pour aider Damien Blanc à conquérir le maillot de champion des Landes des 3es catégories et puis l'opportunité de faire les sprints s'est présentée. »

Mission pleinement accomplie, Damien Blanc ayant revêtu la tunique tant convoitée. Peut-être la dernière de sa carrière selon ses dires. Une toute dernière… pour la route, cela va de soi.

B. L.

 


Date de création : 12/05/2014 @ 22:58
Dernière modification : 13/06/2014 @ 10:18
Catégorie : Saisons 2010 - 2016 - Presse 2014
Page lue 10033 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !